Les enfants de choeur de l’Amérique – Héloïse Guay de Bellissen

LesEnfantsDeChoeurdelAmerique

Dans le cadre des explorateurs de la rentrée littéraire 2015, j’ai eu la chance de lire « les enfants de chœur de l’Amérique », le deuxième roman de Heloïse Guay de Bellissen. Je remercie infiniment Lecteurs.com ainsi les éditions Anne Carrière pour cette avant-première.

Autant « le Roman de Boddah », son premier roman, avait été salué par les critiques, autant je suis prêt à prendre les paris qu’il en sera de même pour « Les enfants de chœur de l’Amérique ». Ce court roman polyphonique (un peu plus de 230 pages dans un format poche) se dévore avec gourmandise et avidité. Point central du roman, je retrouve avec joie la pépite de Jerry Salinger « L’Attrape Cœurs ». En effet, quel est le point commun entre Mark Chapman et John Hinckley si ce n’est leur âge, le fait qu’ils adorent les enfants, leur côté paumé et leurs envies de marquer le temps ? L’attrape cœurs ! Et son héros modèle de toute une génération, Holden Caufield à qui l’auteur donne aussi la parole. Ligne directrice de toute l’intrigue, il est parfaitement résumé par l’auteur :

« Ce livre inhabituel pourra vous choquer, vous faire rire et briser votre cœur, mais vous ne l’oublierez jamais ».

Je reprends sans problème cette citation à mon compte pour chroniquer « les enfants de chœur de l’Amérique ».

Cet opus est inhabituel dans son ton, dans sa forme et dans son intrigue. Il est choquant dans son style et son vocabulaire, mais également dans la vénération de la violence et des armes (bienvenue en Amérique). Mais il contient également humour, fantaisie et parfois tendresse. On se prend d’affection pour ces adolescents délaissés, perdus et se pensant mal aimés. Oui ce roman est marquant et bouleversant.

Pas fan de la vulgarité dans le texte, je reconnais pourtant que le style employé est adapté et convient parfaitement à décrire les états d’esprits de Mark et John. Mélangé à des phrases superbes et recherchés, ce côté rebelle donne au roman un côté réel et réaliste. Il dresse surtout un portrait triste de certains adolescents américains.

La lecture est fluide et agréable, les chapitres sont courts et donc les pages se tournent rapidement. Et pourtant, en trame de fond, la violence, l’alcool, la démence font frissonner et mettent mal à l’aise le lecteur. Chacun y trouvera son interprétation et emploiera le degré de profondeur souhaité. Là encore, c’est un beau succès de l’auteur.

En conclusion, je ne peux que vous conseiller de lire ce court opus, surtout si vous êtes fan de l’Attrape cœurs.

4/5

Quelques citations:

  • Page 92 : On m’avait éventré l’imagination et on dansait sur la tombe de feu Mark, le petit dingo, avec ses quatre kilos en moins.
  • Page 142 : Aimer à ce point quelqu’un ça donne l’impression d’être un drap suspendu à une corde à linge en plein soleil, ça fait de petits mouvements lents dans le bide et c’est chaud. Aimer à ce point, c’est avoir quelque chose dans la peau dont on voudrait se débarrasser. Cacher les preuves, changer son sang, partir loin, ne plus revenir vers soi, juste pour changer de disque. Aimer à ce point, ça prend un temps fou sur l’existence, la vraie, celle que je ne joue plus.
  • Page 151 : Ce livre inhabituel pourra vous choquer, vous faire rire et briser votre cœur, mais vous ne l’oublierez jamais.

Challenge1%rentree

Advertisements

Une réflexion sur “Les enfants de choeur de l’Amérique – Héloïse Guay de Bellissen

  1. Bonjour,
    Je n’avais pas vu pas passer ce titre de la rentrée, merci d’attirer notre attention dessus. Les titres qui bousculent l’Amérique m’intéressent, même s’ils sont de plus en plus nombreux. Leur intérêt tient aussi dans le style à mes yeux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s