Preuves d’amour – Lisa Gardner

preuvesdamour

Dans le cadre de la sélection blogueurs août-septembre 2015, j’ai lu Preuves d’amour de Lisa Gardner.

Je remercie Clara Garnier et les éditions Le Livre de poche pour cet envoi.

« Qui tu aimes ? » C’est par cette question à laquelle tout le monde sait répondre que débute ce formidable et palpitant polar de Lisa Gardner où l’on retrouve avec plaisir l’inspecteur D.D Warren.

Captivant, haletant et surtout totalement addictif, je n’ai pas vu passer les plus de 500 pages de l’enquête tellement la lecture est fluide et intéressante. Le lecteur est tenu en haleine jusqu’au bout. C’est un vrai page turner encore une fois.

Lisa Gardner nous livre ici une intrigue réaliste, avec comme à son habitude de nombreux rebondissements et des personnages aussi crédibles qu’attachants (notamment Tessa Léoni, la policière, mère de la petite Sophie 6 ans). On voit aisément qu’elle s’est très bien documentée pour l’écriture de cette histoire et qu’elle est proche des policiers ainsi que des milieux carcéraux. Elle nous le confirme d’ailleurs dans les dernières pages du livre.

Contrairement à l’habitude, l’inspecteur D.D. Warren est un peu moins policière et un peu plus « femme » serai-je tenté de dire. Le sujet de l’enquête centré sur l’amour maternel, les récents bouleversements de sa vie y sont assurément pour quelque chose. Mais soyez rassuré, elle est toujours autant vindicative et combattante. Rien ne lui échappe et dès le début, elle ne croit pas dans les apparences.

« L’arrestation de Tessa Leoni ne lui procurait aucune satisfaction. Elle aurait bien voulu. Cette policière lui tapait sur le système. A la fois trop jeune et trop maitresse d’elle-même. Trop jolie et trop vulnérable. Que des mauvais cocktails aux yeux de D.D. »

Sensibilité d’une mère (l’auteur joue à de multiples reprises sur la corde sensible avec les suspicions d’assassinat de la petite Sophie), difficulté de concilier vie familiale et vie professionnelle pour une mère célibataire, force hors norme que transmet l’amour dans certaines circonstances, mais aussi addiction aux jeux, détournement d’argent, dédoublement de la personnalité, mensonge… le cocktail est plutôt explosif. Mélangez à cela des policiers gradés, de l’amitié (ou soi-disant amitié), une équipe d’enquêteur anciens amants… et vous comprendrez facilement qu’il est impossible de lâcher le livre.

« Gentil Brian. Méchant Brian. Gentil Shane. Méchant Shane. Gentil Tessa. Méchante Tessa. Peut-être qu’en nous tous, la frontière qui sépare le bien du mal est plus mince qu’elle ne devrait. Et peut- être qu’une fois cette frontière franchie, il n’y a pas de retour en arrière possible. Nous sommes plus les mêmes. »

« En cherchant ma fille, je découvrais en moi un abîme dont j’ignorais jusque-là l’existence.

Lisa Gardner alterne entre deux narrations : celle de Tessa Léoni, à la première personne, dans un chapitre et celle de D.D. Warren dans le chapitre suivant. Les événements se suivent mais le fait d’être interprété par les deux parties augmente la tension et donne au polar un dynamisme accru. Comme Tessa Léoni est une policière sans histoire et donc connait pas mal de filons utilisés, l’enquête de D.D. Warren est plus compliquée. Le lecteur n’en est que plus gâté car le talent de Lisa Gardner est faramineux.

Toujours se méfier des apparences, elles sont souvent trompeuses et rien n’est jamais aussi simple qu’on ne le croit. Voilà quel pourrait être le message clé de cette enquête, qui malgré de très rares longueurs, est une vraie belle réussite.

Je suis définitivement fan de Lisa Gardner et je lirai sans aucun doute ses futurs polars, qu’ils soient avec D.D. Warren ou pas. Je ne peux que vous conseiller Preuves d’amour. Vous passerez un très bon moment.

4,5/5

Advertisements

Une réflexion sur “Preuves d’amour – Lisa Gardner

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s