Le fil – Sophie Lemp

Le fil

Avant d’entamer la rentrée littéraire et de vous parler du formidable dernier roman de Sophie Lemp, Leur Séparation, intéressons-nous à son précédent: Le Fil. 

Le Fil est le premier texte publié par l’auteur et quel texte!

Je n’avais eu le temps de le découvrir l’an passé malgré les excellents retours de mes amis lectrices Bénédicte, Charlotte, Noukette ou Laurie. Mais cette erreur impardonnable est aujourd’hui réparée.

« Le chagrin devenait moins violent. Il n’y avait plus ces vagues de larmes qui m’envahissaient sans prévenir. C’était à la fois une douleur plus sourde, profonde, dont je savais qu’il fallait que je m’accommode. Et à la fois une chaleur, une force que je sentais dans mon ventre »

En moins d’une centaine de pages, l’auteur nous raconte sa grand-mère, leurs relations au travers de carnets que cette dernière a écrit tout au long de sa vie à propos de sa petite fille. Quelle belle preuve d’amour! Quelle transmission…

Récit d’un deuil vous l’aurez compris, mais également de la mémoire, des souvenirs, des bons moments. Âme sensible, attention: les larmes couleront à flots tout au long de ce sublime ouvrage.

« Son visage penché vers moi, souriant, son regard bienveillant, le col de son chemisier boutonné, sa peau douce, ferme, peu ridée. Elle est petite, porte des lunettes dont les verres foncent au soleil, ses mollets sont galbés, sans varicosités. Elle marche d’un pas alerte, a souvent les mains et les pieds glacés. Elle prend le métro, retrouve sa cousine dans des salons de thé, va au cinéma, déjeune avec ma mère « aux magasins ». Je l’appelle presque chaque soir. Elle semble toujours d’humeur égale, ne se plaint jamais de rien. Parler avec elle, sentir qu’elle m’écoute avec une attention sans faille, m’apaise. Elle est ma colonne vertébrale, mon repère. »

D’une douceur absolue, l’écriture de Sophie Lemp est remarquable. Tendresse, délicatesse, expressivité, subtilité dans le choix des mots, j’ai été émerveillé tout au long de ma lecture. Il m’a été impossible de lâcher le livre une fois ouvert.

On passe un moment hors du temps, dans un cocon de zénitude, de grâce et d’harmonie. On se détend, on pense à ses propres souvenirs d’enfance, ses relations avec ses grands parents et la douleur ressentie à leur disparition. Un mot résume idéalement ces moments: sérénité.

« Tu vois quand on vieillit, le passé revient souvent en mémoire, et il y a comme une espèce de fil conducteur qui vous mène de l’enfance à la vieillesse, ce fil, ce quelque chose qui fait que nous sommes « nous », un être unique entre tous les autres, j’ai l’impression que c’est ce qui restera et sera dans notre éternité. »

Une magnifique découverte, un moment unique. Comme je dis toujours, une lecture se doit d’être marquante. Celle-ci l’est indéniablement mais de plus, elle reste ancrée en vous longtemps.

Bouleversant, émouvant, humain… je ne peux que vous conseiller de vous procurer cet opus et de le savourer. C’est un délicieux mets vous l’avez certainement compris.

5/5 COUP DE COEUR

Publicités

2 réflexions sur “Le fil – Sophie Lemp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s