Inexorable – Claire Favan

CVT_Inexorable_7218.jpg

Différent… c’est le mot qu’a utilisé l’auteur lorsque je l’ai rencontrée sur le salon du livre au Mans et qu’elle m’a dédicacé son dernier « bébé » vendu en avant-première. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il l’est!

Nous nous en rendons compte dès la préface puisque cette dernière est signée de … son fils. Dès les premières pages, on devine que la suite va être très émouvante. Je m’attendais clairement à me faire bousculer vu le côté intimiste de la démarche.

Puis nous le voyons par le lieu de l’action pour commencer puisque l’action se passe cette fois en France et non en Amérique.

Et enfin par le thème puisque c’est justement « la différence » qui est l’élément central du livre. Je rassure les puristes de l’éditeur: il y a une enquête, il y a des morts, du sang… bref on n’est pas dans un récit.

« Et puis une fois que tu as une image de voyou ou d’élément perturbateur, tu ne peux pas t’en dépêtrer. Même quand tu n’as rien fait, c’est toi. Tu te retrouves enfermé dans un personnage trop étroit pour toi, sans issue, sans choix. Rien »

Commençons par quelques mots sur les personnages principaux.

Nous suivons Milo, un jeune enfant de 4 ans au début du livre qui voit disparaitre son délinquant de père  par une intervention très virulente de la police à leur domicile en pleine nuit. Débute alors le calvaire de l’enfant. S’ensuivent une spirale négative, un enchainement d’événements qui broyeront totalement l’enfant et le transformeront. Différent à jamais!  Incapable de rentrer dans le moule de l’Education Nationale, accablé de malchance, étiqueté comme « élément perturbateur », stigmatisé, rejeté et accablé par tous, Milo sera la victime idéale quelles que soient les circonstances. IL ne pouvait que mal tourner…

Milo devient ultra-violent. En échec à l’école, il traine avec les pires voyous du coin, boit plus que de raison, fume du cannabis… une vraie racaille. Et forcément les ennuis s’accumulent malgré les efforts de sa mère qui fait pourtant tout ce qu’elle peut pour le maintenir la tête à la surface.

L’amour d’une mère prête à tout pour son fils… C’est un autre thème majeur de l’ouvrage. Tout comme on s’attache et on se prend d’affection pour le petit Milo, on ne peut rester indifférent à sa mère. Je n’en dis pas plus, mais vous verrez qu’elle est réellement prête à tout pour « sauver » son fils.

« Comme elle aimerait tailler à coups de hache tout ce qui dépasse pour que son fils rentre enfin dans le putain de moule de l’Education nationale! »

 

L’écriture est simple, les chapitres courts, les dialogues nombreux. Claire Favan fait tout pour rendre sa narration addictive et cela fonctionne parfaitement. Les 375 pages se lisent quasi d’une traite à vitesse grand V.

Le style est souvent emprunté à l’oral dans les dialogues, ce qui crédibilise et rend encore plus réel. La encore, c’est parfaitement adapté à la situation.

J’ai beaucoup apprécié ce dernier petit bijou de Claire Favan. Humain, empathique mais pas pleurnicheur, réel mais pas militant ni engagé, elle cherche à nous ouvrir les yeux et nous faire réfléchir sur la Différence. Et inexorablement on la suit dans la démarche, il ne peut en être autrement. Comment réagirais-je si j’avais été Alexandra? Vaste question….

Claire Favan a pris des risques en sortant du moule classique du thriller. Maitrisé de bout en bout, Inexorable est une vraie réussite. Challenge relevé haut la main! Chapeau l’artiste! Vivement le prochain…

Je vous le conseille très vivement.

4,5/5

Publicités

Une réflexion sur “Inexorable – Claire Favan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s