L’étranger dans la maison – Shari Lapena

Letrangerdanslamaison

Après l’excellent Couple d’à côté, son premier thriller, Shari Lapena revient avec L’étranger dans la maison. 

Je remercie Camille et Presse de la Cité pour la proposition de lecture et l’envoi de l’ouvrage.

« Il éteint ses phares, coupe le moteur et reste un instant assis dans le noir, mal à l’aise, plein de mépris pour lui même. Soudain il sursaute: la voiture de sa femme n’est pas garée à sa place habituelle, devant la maison. » 

Ça démarre tranquillement, trop tranquillement. Je me suis d’ailleurs posé des questions car après le prologue, je ne m’attendais pas un tel classicisme, une telle lenteur.

Karen et Tom ont tout pour être heureux et semble l’être. Une belle maison, des revenus, des projets… la routine du couple sans histoire.

Mais comme souvent les apparences sont trompeuses. Tom retrouve la maison ouverte avec tous les papiers de Karen ainsi que son téléphone portable un soir en arrivant. Que s’est-il passé ? ou est-elle ? Aucun voisin ne semble en savoir plus… Tom panique, jusqu’à ce qu’il apprenne par une visite de la police que sa femme a été retrouvée dans un quartier malfamé suite à un grave accident de voiture. Elle est hospitalisée et souffre d’amnésie temporaire.

Rentrant chez elle, les « ennuis » commencent. Karen est persuadée que quelqu’un s’introduit dans la maison pendant son absence. Les objets bougent, des choses disparaissent, d’autres apparaissent… Je vous laisse découvrir la suite.

« Une autre idée le trouble : est-il possible qu’elle ne se rappelle vraiment pas le fameux soir ? Ou lui cache-t-elle qu’elle s’en souvient ?
C’est insidieux, le soupçon. Les doutes sont arrivés sur la pointe des pieds, des choses qu’il avait toujours réussi à chasser de ses pensées jusqu’à présent. »

La tension monte petit à petit, l’étau se resserre. Surprises, rebondissements et autres twists, le rythme va crescendo. Ajoutez-y un soupçon de jalousie, de trahisons, de faux semblants, une voisine prête à tout, un passé trouble, des passés troubles plus exactement avec de lourds secrets et vous obtenez une intrigue captivante, happante et un livre impossible à lâcher.

« Un peu comme si elle suivait une série télé palpitante et avait hâte de découvrir le prochain épisode. »

Cette citation résume parfaitement mon sentiment. On en vient à tourner les pages avec frénésie, on a envie de savoir : un vrai page-turner. Des chapitres courts, de nombreux dialogues augmentent cette impression de rapidité et d’addiction. Vibrant et palpitant, comme le rythme tambour battant des vies des protagonistes.

Les personnages sont peu nombreux mais leurs caractères, complexes voire très complexes, sont superbement dépeints. On retrouve toute la force de l’écriture, fluide et directe, de l’auteur canadienne. Cette dernière se fait un plaisir de jouer sur les ambiguïtés pour mieux nous perturber et nous induire en erreur. C’est subtil mais pas machiavélique.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que plus on avance, plus on est estomaqué ! Jusqu’à la dernière ligne, le dernier mot ! Il faut vraiment lire jusqu’au bout, jusqu’à l’ultime rebondissement. Ne lâchez l’étreinte sur son lecteur qu’au dernier moment, c’est du grand art et c’est parfaitement réalisé tant je ne m’attendais pas à une fin si surprenante. Shari Lapena a définitivement une imagination très fertile.

Simple et léger, sans pour autant être simpliste, reposant et addictif, parfaitement maitrisé, L’étranger dans la maison entraine le lecteur dans un thriller domestique de haute volée. Chapeau bas Shari, une nouvelle réussite qui trouvera son public j’en suis convaincu !

J’ai passé un bon moment de lecture, sans prise de tête tant ce polar sympathique se lit facilement. Comme j’ai eu l’occasion de le dire à Shari, j’ai de nouveau apprécié et je recommande. Vivement le suivant!

4/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s