Leçons de Lumières – Dominique Moisi

Couv_Leconsdelumieres.jpg

J’ai eu la chance d’obtenir Leçons de Lumières de Dominique Moisi paru aux Editions de l’Observatoire lors de la dernière Masse Critique non-fiction. Je remercie Babelio et l’éditeur pour l’envoi du livre.

« On ne peut expliquer ce qu’est la liberté à ceux qui l’ont toujours connue qu’en évoquant son absence »

100 pages… mais quelle force, quel talent ! SI j’ai un regret, un reproche à faire à l’auteur, c’est ce « faible » nombre de pages tant son appel à la jeunesse européenne en faveur de l’Europe est intense, sincère et tellement dans le vrai ! Qu’il est agréable et précieux de lire de tel texte de nos jours dans le monde de l’image, de l’absence de réflexion, et de la pensée unique. Un appel à une prise de conscience aussi nécessaire qu’importante.

« Il ne s’agit pas de s’indigner mais de se réveiller. Face à ce double défi existentiel tant externe qu’interne, il n’existe qu’une seule réponse, l’Europe ; qu’une seule arme l’esprit des Lumières ; qu’un seul combat, celui qui concilie humilité et ambition, respect et solidarité, pédagogie et courage ».

1 préface, 3 chapitres et une conclusion constituent ce dense plaidoyer humaniste, optimiste, revigorant. Très documenté, s’appuyant sur sa forte culture autant sur en philosophie qu’en musique, Dominique Moisi remet l’église au centre du village en rappelant que nous sommes aujourd’hui en paix grâce à l’Europe, que nous devons défendre nos valeurs et non l’inverse et nous tourner vers l’avenir.

« Mais si pour comprendre notre futur nous devions mettre l’accent avant tout sur les menaces qui viennent non pas de l’extérieur – même s’il existe aujourd’hui un fondamentalisme d’origine européenne et non moyen-oriental-, mais de l’intérieur même de nos sociétés ? Et qui se traduisent par un débat sur la définition de nos priorités. L’essentiel aujourd’hui est-il de préserver notre identité nationale, menacée par les progrès de la mondialisation ? De nous replier peureusement sur nous-mêmes, en faisant preuve parfois d’une surprenante nostalgie pour des moments particulièrement peu glorieux de nos histoires respectives, du régime de Pétain, en France, à celui de Franco, en Espagne, ou de Mussolini, en Italie ? L’essentiel ne consiste t il pas, à l’inverse, à nous protéger de ‘érosion des valeurs humanistes et universelles dont nous fûmes un jour les porteurs ? A nous projeter positivement et ambitieusement vers le futur avec la maturité et la responsabilité de ceux qui, ayant sinon l’expérience au moins le sens du tragique, même s’ils ne l’ont pas connu directement eux-mêmes, sont conscients des dangers de flirter avec l’abîme. »

En détricotant tous les thèmes phares des anti-européens, il nous livre une leçon majeure de géopolitique, une vraie leçon de lumière face aux ténèbres populistes. Son analyse des raisons de l’élection de Trump, du rôle de la Chine est un délice.

Se lisant d’un trait, on ressort stimulé par ce petit essai. Que l’on soit pro ou anti européen, il ne peut en effet pas l’effet indifférent. Je suis d’ailleurs étonné qu’il n’ait pas fait plus de bruit lors de sa parution durant la fin de la campagne des élections européennes ;

« L’essentiel est de comprendre que l’on ne peut faire l’économie de réformes qui ont une dimension éthique autant qu’économique et sociale. Ne pas se rapprocher des « Lumières du Nord » serait mettre en danger la cause de la démocratie elle-même. Autrement dit, à l’heure de l’explosion des inégalités (réalités ou perceptions), la démocratie sera honnête, humble et sociale ou ne sera pas. »

 

Merci Dominique Moisi, je ne peux que conseiller votre livre tant je l’ai apprécié. Je le relirai assurément et le citerai souvent.

5/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s